A Rio, il y a 2 époques très importantes: le Nouvel An et le Carnaval. 

L'un, j'en ai déjà parlé pas mal. Mais alors l'autre, comment ça se passe ?

Le Nouvel An à Rio, c'est environ 2 millions de personnes sur la plage de Copacabana. Il y a 3 scènes de concerts, la principale avec des artistes brésiliens (souvent mauvais), et les deux autres plutôt internationale et électro.

Sur la mer, il y a 8 plateformes de feux d'artifices, éparpillées afin que chacun, de n'importe quel point de la plage, puisse apprécier les feux. Et c'est assez spectaculaire.

Vous avez 2 versions pour profiter de votre Nouvel An: la version bohème et la version j'ai-de-la-thune (ou alors je veux me faire plaiz').

La première, c'est déambuler sur l'Avenida Atlântica, profiter des concerts (gratuits), des gens (nombreux), et de la vente ambulante. Parce que niveau nourriture, c'est le basique: hot-dogs, pop-corn, maïs, bbq, tapiocas, etc. Les prix sont autour de R$5,00. Idem pour les boissons (bières glacées, eau, sodas).

L'autre solution, c'est de débourser entre R$800 et R$1000 et se payer une place dans l'un des kiosques au bord du sable. Là, vous aurez de tout: dîner, boissons, et vue des feux sans avoir l'impression d'être une sardine dans une boîte. Cette option, je ne l'ai jamais faite, mais j'ai entendu dire que ça vallait le coup. Perso, j'aime le mouvement, donc je ne pense pas que je me payerai un jour un kiosque fermé par des barrières. Mais si c'est votre truc, il suffit d'aller quelques jours avant voir l'établissement qui vous intéresse, et consulter les prix (selon ou vous serez assis, côté plage ou côté trottoir, le prix varie).

Il y a aussi la version méga bohème-mais-bcp-de-thunes, avec les maisons des communautés, qui louent leurs lajes (toit qui sert de terrasse). D'après ce que j'ai vu, ce n'est pas en dessous de R$1000, mais tout compris (dîner + champ').

Donc maintenant, pour votre Réveillon 2013-2014, vous connaissez vos options (et encore, je n'ai pas parlé des restaus, mais sincèrement, QUI voudrait s'enfermer derrière 4 murs alors qu'il fait une chaleur torride et qu'on peut sentir le sable sous ses pieds ?)

Niveau traditions, il y en a quelques unes que les cariocas respectent (plus ou moins):

  • tout le monde en blanc ! c'est un peu le mot d'ordre. Le blanc représente la paix, la joie, bref, ce que vous voulez. Et c'est joli.
  • des fleurs pour Iémanjá, la déesse de la mer. Vous achetez des fleurs, et vous les jetez dans la mer en formulant vos voeux. La croyance veut que si Iémanjá est de bonne humeur, elle acceptera les offrandes. Sinon elle rejetera tout le lendemain et l'année ne sera pas bonne.
  • Manger du raisin (vert), des grenades (le fruit, hein), et former un cercle après minuit avec tous vos potes, ou chacun va dire ce qu'il attend de sa nouvelle année.

Au point de vue sécurité, faites attention à vos poches. Les pickpockets s'en donnent à coeur joie durant les fêtes, surtout quand les feux sont sur le point de commencer et que plus personne ne fait attention.
Je vous conseille de faire une photocopie de votre passeport, avoir uniquement R$50 en poche (achetez les bouteilles de champ' quelques jours avant), laissez votre téléphone chez vous, ou à moins qu'il ne vous serve d'appareil photo, gardez le au plus près de vous. Rien dans les poches arrières, et méfiez-vous des poches à fermeture éclair, elles sont faciles à ouvrir. Si vous pouvez, baladez-vous avec une sacoche revolver, en dessous de vos vêtements, c'est le plus sûr.
Enfin, ces conseils sont à suivre n'importe ou dans le monde, a n'importe quel moment, donc ne devennez pas non plus parano à Rio.

Ah, et dernière chose: bonne année à tous !

Réveillon-2013-Copacabana