Unidos da Tijuca

4645_Unidos_da_Tijuca_-_LR

(pour la 4ème fois)

Leur enredo était la comémoration des 20 ans de la mort du pilote de F1, Ayrton Senna, genre de héros national depuis toujours (même avant sa mort, en 1994, à Imola lors du Grand Prix d'Italie). Le directeur du défilé est Paulo Barros (depuis 2010), qui est l'un des plus prestigiés ici (on comprend pourquoi). Le Président de l'école est Fernando Horta, depuis 2000.

En 1936 ils gagnaient leur premier trophée, puis ils ont fait jêune jusqu'en 2010. Maintenant c'est une année sur deux: 2012 et 2014.

L'école au rabais est Império da Tijuca, qui a pourtant fait un splendide Carnaval, vraiment très beau, bien composé et surprenant avec le thème de la batucada africaine dans la culture brésilienne. Je suis un peu déçue pour eux, car je pense qu'ils méritaient bien de faire encore un an parmi le Groupe Spécial.

Déçue, je le suis aussi par Mangueira, qui, une fois de plus, finit en 8ème position. Depuis 12 ans que cette école, réputée par ses sambistes, Cartola, Carlos Cachaça, Jamelão, Delegado et Nelson Sargento, fait chou-blanc, et c'est vraiment dommage qu'ils ne se trémoussent pas plus le popotin de samba.

Quand à Vila Isabel, grande gagnante de l'année dernière, elle a finit en... 10ème position, à 1 place d'être éjectée du Groupe Spécial. Et son défilé n'était même pas complet (manque de finissions sur les costumes et chars allégoriques, les alas n'étaient pas dans l'ordre prévu (ce qui équivaut à perdre, normalement, 1/10ème des points) et certaines alas n'étaient même pas présentes).
L'école du Groupe d'Accès A qui revient l'année prochaine est l'école Viradouro, de Nitéroi.

Enfin, bravo à Unidos da Tijuca, 3 fois en 5 ans, c'est vraiment, vraiment pas mal.