Bon, j'ai perdu la première école, São Clemente, mais j'étais dans un bloco, donc ne m'en voulez pas.

Je suis arrivée à temps pour MANGUEIRA, MON école, et qui est très très belle, en verte et rose.

Comme hier, je vais être sparsiate et généreuse avec les concurrentes:

- São Clemente, pardon mes chéris, j'ai zappé votre entrée...

- MANGUEIRAAAAAA : suis-je suspecte ? Bon, très beaux grands chars roses et verts, les Mestre-Sala et Porta-Bandeira merveilleux, brillants de diamants et sambant de façon merveilleuse, les sambistes sont magnifiques, et la grosse surprise de la bateria, a été .....SPECTACULAIRE.  2 batérias, une rose, une verte, qui a un moment donné s'est arrêtée pour passer de l'une a l'autre.... a 56min du défilé, cad a 27 minutes du temps maximum rêglementaire, c'est vraiment osé. Mangueira, encore une fois a été splendide, avec beaucoup d'arrêts au milieu de la batucada, une habitude qu'elle a prise depuis 2011, après un arrêt de 10, puis 20.Les deux batéries, ont du, comme la tradition le veut, rentrer dans le recuo, le recul, de l'avenue, et laisser passer les alas des danseurs.
Des costumes aux détails incroyables, 40000 personnes qui ont défilé, et un spectacle incroyable.

Le gros problème avec la Mangueira, c'est qu'ils ont toujours l'impression d'avoir le temps de tout, du coup ils ne se pressent pas pour les 82 minutes de temps max. Ils ont fini avec 1h et 27 minutes. C'est-à-dire presque plus d'un dizième des points par minute. Dommage pour l'école, mais esperons qu'ils se récupereront dans les autres catégories. Ce qui ne leur garanti pas du tout une place dans le top 3.

- Beija-Flor, avec l'enredo sur les cheveaux brésiliens, le Mangalarga-Marchador.

Et désolée, mais à 1h du mat', je déclare forfait et je m'en vais me coucher lâchement.... mais le défilé de Beija-Flor a l'air bien chouette. Les chars sont sublimes. Whouhouuuu.