P1050539

L'un des street-art le plus impressionant à Rio, ce sont les escaliers de Santa Teresa (escaliers du Couvent de Santa Teresa, pour être exacte).

EscadariaSelaron_RJ

Tout simplement, parceque en 1994, à l'occasion de la Coupe du Monde (ou le Brésil a gagné son 4ème titre), l'artiste chilien Jorge Selarón, a décidé d'orner ces lancées de marches avec plus de 2.000 mosaïques et de carreaux de faïence.

Ce post est un peu un hommage à lui, car son corps carbonisé a été retrouvé le 10 janvier dernier sur ces mêmes escaliers qui ont fait son succès.

1-P1050543

 

Les escaliers prennent départ à Lapa, juste avant d'arriver aux arcs, et dans une petite rue guère amène. Si vous montez ces escaliers, vous arriverez à Santa Teresa, petit quartier bohême de Rio, perché sur l'une des mornes du Centro.

Selarón est arrivé au Brésil en 1983, et même si, personnellement, je n'aimais pas trop son style artistique (des personnages grotesques, souvent des noires enceintes, avec ventres, seins et fesses exubérantes), je dois dire qu'il vendait bien son business.

 

Pour ceux qui sont déjà venu à Rio avant et qui sont passés par ce fameux escalier, vous avez sûrement dû rencontrer l'artiste. Il était souvent habillé de rouge, avec un petit chapeau rond de tissu rouge qui était sa marque de fabrique. D'ailleurs, quand son corps a été découvert cette semaine, l'un de ses amis s'est empressé d'aller poser sur le linceul, le chapeau en question. 

1-Sta Teresa1

 

Les escaliers ont 215 marches et font 125 mètres de long. Une montée passionante toutefois, car on ne cesse de s'arrêter pour regarder les mosaïques différentes, et les carreaux qui viennent d'un peu partout. Et Selarón ne se fatiguait pas de restaurer, renouveler et réparer les endroits cassés de l'escalier, ce qui donne à cette oeuvre d'art un flux constant de renouveau.
En 2005, les escaliers sont devenus Patrimoine Culturel de l'Etat de Rio, et Selarón a reçu à cette occasion le titre de citoyen honoraire de la ville.


Espérons que ses collaborateurs continueront le travail executé, et que ces escaliers ne tomberont jamais dans l'oubli.

 

PS: pour les curieux, on ne connaît pas encore le pourquoi de la mort de l'artiste. A cause de graves menaces portées par son plus proche collaborateur en fin 2012, la thèse première serait le meurtre. Ou encore le suicide, puisque ces menaces l'avaient beaucoup affectées. Concernant la sépulture, les amis de Selarón disent que son désir était d'être incineré et ses cendres dispersées sur les escaliers. Wouh ouh.

2-Sta Teresa2 3-Sta Teresa3 Sta Teresa