En plein boum de l'opération Carnaval 2012, il fallait quand même que je commence à écrire un peu sur les écoles de samba de Rio.
J'ai choisi de commencer par Mangueira, tout simplement parce que c'est l'école que je supporte (et parce que je trouve que le vert et rose c'est une jolie combinaison).
Je ne vais pas vous faire un copier/coller de Wiki, d'une part parce que sinon ça ne sert à rien ce que je fais dans ce blog, mais en plus parce que la page française du Wiki sur Mangueira est triste à pleurer, mais je vais plutôt tenter de vous donner plus les aspects culturels que chronologiques.

Je commence quand même par un bref récap de l'école :

Mangueira, c'est un morro, donc une favela. Elle se situe dans la Zone Nord de Rio, pas très loin du Maracanã. Mangueira signifie "manguier", à cause d'une ancienne production de mangues dans la deuxième moitié du XIXème siècle. C'est une zone urbaine qui a une station ferrovière, qui a un jour rebatisé son nom officiel de Estrada de Ferro Central do Brasil en "Mangueira".
Lorsque l'école de samba a fait ses premiers balbutiements le 28 avril 1928, ils ont décidé de l'appeller "Première Station de Mangueira", Estação Primeira de Mangueira, car c'était le premier arrêt effectué après le départ des train des gares Francisco de Sá ou Barão de Mauá.  

EstandarteMangueiraMangueira, comme elle est couramment appellée, a été la seconde école de samba a être créée (la première étant la future Estácio de Sá), et pour cela, est l'une des plus traditionnelles. Au cours de ses 83 ans de vie, elle a obtenu 18 fois le titre de Championne et a été prestigiée par les sambistes les plus connus et respectés de tout le Brésil, comme Cartola (l'un des co-fondateurs), Carlos Cachaça (un autre), Nelson Cavaquinho, Nelson Sargento, Jamelão ou encore Saturnino Gonçalves.

Le chanteur Chico Buarque est l'un de ses plus fervents supporters, ayant plusieurs fois chanté, écrit et composé des chansons en référence à l'école. L'école a remercié le chanteur le plus connu du Brésil de la seule façon qu'elle connaissait : en lui offrant un hommage en samba-enredo, lors du défilé e 1998 (l'école a remporté le titre, ex-aequo avec Beija-Flor qui présentait l'Etat du Pará), intitulé "Chico Buarque da Mangueira".

Mangueira est donc respectée par toutes les écoles, aussi bien à cause du nombre de titres gagnés, que du nom de ses célèbres sambistes et adorateurs.
Mais c'est également une des écoles attendues durant les défilés, car Mangueira aime faire dans le "première fois".
Par exemple cette année, en plein milieu du défilé, la batteria a cessé de jouer, laissant les gens (aussi bien les participants, que les spectateurs), chanter le samba-enredo en entier a cappella. Du jamais vu. Mais grand succès auprès des cirtiques.

Une autre chose que Mangueira aime faire, c'est aller jusqu'a la limite prévue par la LIESA.
Un maximum de 4000 participants est autorisé, et Mangueira, partiquement à chaque fois, arrive à ce chiffre. Assez culotté sachant que le temps autorisé pour défiler n'augmente pas en fonction du nombre de participants, et qu'au bout de 82 minutes toute l'école doit avoir dégagé l'avenue. Donc souvent, la fin du défilé de Mangueira est bordélique car les administrateurs poussent tout le monde hors de l'avenue.

Mangueira_2012

 

Les chars de Mangueira sont spectaculaires, bien que nettement moins larges que ceux de Salgueiro (dont c'est la spécialité), mais toujours imposants et hauts (environ 4 mètres), ce qui provoque de grandes difficultés lorsqu'ils essaient de rentrer sur l'avenue.

Les alas sont bondées de gens, et c'est un défilé de couleurs, généralement avec la suprématie rose et verte, et on peut compter environ 4 à 5 alas entre chaque chars.

 


Juste avant le Carnaval, environ 1 mois avant (ça dépend des écoles) durant le week-end, vous pouvez aller voir sur place les entrainements de la bateria. Souvent ça se déroule dans le gymnase de la ville de l'école, et c'est payant (autour de R$50). Les entrainements commencent aux alentours de 23h et finissent aux premières lueurs du jour. Vous pouvez y aller et revenir en taxi (il y en a toujours quelques uns devant la quadra, le gymnase) sans problèmes.
Il y a également des feijoadas qui sont préparées, souvent débutant en fin de matinée.
Pour la progra exacte, vérifiez sur le site de l'école (>"agenda").

Date de fondation: 28 avril 1928
Co-fondateurs: Cartola, Carlos Cachaça, Zé Espinguela
Couleurs : vert et rose (hommage à un groupe carnavalesque qui existait à Laranjeiras)
Simbole : un surdo entouré de brins de lauriers, le tout surmonté d'une couronne et d'étoiles (nombres de titres)
Nombre de titres gagnés : 18 (1932-33-34, 1940, 1949, 1950, 1954, 1960-61, 1967-68, 1973, 1984 x2), 1986-87, 1998 et 2002)
Titres extras : Super Championne du défilé de 1984 et 70 titres d'Etandard d'Or.

mangueira_01_1299160035
Cartola, Nelson Cavaquinho et Juvenal lors de l'un des défilé de Mangueira à la Sapucaí

(Sources : Cultura Brasil, WikiBr, G.R.E.S Estação Primeira de Mangueira)