En janvier au Brésil, on a à peine le temps de digérer chester et morue séchée (plats traditionels servis à Noël) et mousseux pas très bons, que le Carnaval pointe déjà sa batucada dans les rues.

Cette année, les festivités commencent le 18 février. L'année dernière j'avais déjà expliqué le principe ici, et que la date indiquée du Carnaval ne concernait que ce qui se passait au Sambodrôme.
L'ambiance dans la rue commence plusieurs semaines avant, un peu comme un écho : d'abord un bruit de fond, puis un peu plus fort le lendemain, 2 jours après à pleins fourneaux et hop ! une semaine après 5 batucadas qui se lancent dans une battle. Quoique cette année l'ambiance risque d'être moins assourdissante que les années précédantes, puisque la Préfecture de Rio (hmm, qu'on l'aime, notre Préfet !) vient de réduire de 30% le nombre de blocos de rue. Ils n'ont peut-être pas apprécié les 2 millions de litres de bière transformée par les reins de l'année passée.

Mais cette année 2012 est un peu particulière, car après le dernier Carnaval la moitié du Sambodrôme a été détruit et reconstruit pour rénovation. Et les règles des défilés ont changé, et c'est ce dont je vais vous parler.

Pourquoi des travaux ont étés iniciés ? Eh bien le Sambodrome se faisait vieux et avait besoin d'être agrandit pour répondre aux attentes du (nouveau, si je puis dire ainsi) public (essentiellement touristique, s'entend). Nous sommes donc passés de 60 mille places à 77,8 mille. Comme il est prévu que pour les J.O de 2016, les compétitions de tirs à l'arc et l'arrivée finale du marathon se déroulent dans l'Avenue Sapucai, il fallait aussi remettre un peu d'ordre dans tout ça.
Et ces travaux ont également permit de réaliser le projet architectural inicial proposé par Niemeyer en 1984, mais qui n'avait pu être conçu à cause d'une brasserie (le gros truc qui produit de la bière, pas celui ou on va la boire) existante sur les lieux du chantier. Aujourd'hui, la brasserie n'est plus utilisée et ses propriétaires (la marque Brahma) a accepté de céder son terrain et ses propriétés pour les travaix d'agrandissement de la Cité de la Samba. Sur l'autre moitié de la parcelle restante, des bureaux et un hôtel d'environ 80 mètres de haut seront construits.
Donc un Sambodrôme (presque) tout neuf, avec plus d'espace, plus de salons VIPs, plus de gradins (toujours en béton, on respecte les illuminations du génie de l'architecture brésilienne), plus de toilettes à disposition et plus d'endroits ou se restaurer durant les défilés, et un son renforcé par 52% d'enceintes en plus.

Pour mieux comprendre ce que le Sambodrôme est devenu (et sera après finalisation totale des travaux), regardez cette petite vidéo en 3D: Sambódromo em 3D

Concernant les règles, c'était déjà compliqué avant, mais ça ne s'améliore pas forcément avec les changements de 2012. Je vais essayer d'être simple et claire, mais comme encore quelques règles n'ont pas été divulguées par la LIESA (comité du Carnaval), je ne pourrait pas tout expliquer.

Déjà, le nombre de jurés est passé de 50 à 40. La notation aussi a été modifiée. Avant, les juges notaient de 8 à 10, maintenant ça sera de 9 à 10.

Jusqu'a 2011, le samba-enredo était divisé en 2 notes, celle pour les paroles, l'autre pour la mélodie. C'est ce qu'on appelle les sous-catégories.
En 2012, seuls les catégories de l'harmonie, des groupes, de l'évolution générale et de la bateria n'auront pas de sous-catégorie et n'auront qu'une seule note.
En gros, le samba-enredo, l'enredo, les chars allégoriques et leurs décorations, les costumes, la commission de front et les couples de Porta-bandeira et Mestre-Sala seront divisés en sous-catégories. A ce jour, les titres de ces sous-catégories n'ont pas étés dévoilés par la LIESA.
L'addition des deux notes de chaque sous-catégorie donnera la note finale à sa catégorie principale (entre 9 et 10 points).

En gros pour toi, spectateur, la règlementation du Carnaval n'est que superflue, donc si ce qui vous intéresse est de savoir à combien vous pouvez acheter vos places pour le Sambodrôme, je vous suggère d'aller directement sur le site de la LIESA (et de vérifier si votre banquier ne va pas avoir une attaque d'apoplexie en voyant la taille de votre découvert).
Bon grillage de CB, et bonne nuit à tous.

(Sources: Papo de Samba, LIESA)

Sambodromo2011