J'imagine ce que vous vous dîtes : "ah ? Il existe plusieurs types de feijoada ?" Oui. A travers les pays lusophones, et même à travers le Brésil. Mais à mon humble avis, seule la brésilienne et traditionnelle feijoada vaut le coup.

La feijoada, c'est LE plat officiel brésilien. Il y en a beaucoup d'autres (la moqueca, entre autres), mais c'est le plus connu.

Basiquement, c'est un mélange de haricots avec autre chose.
Dans la traditionnelle, ce sont des haricots noirs et des morceaux de porcs et de viande séchée.
Dans la nordestina (du Nordeste), c'est une varieté de haricots de couleur beige (appelés "mulatinho") avec de la viande de porc et de boeuf et des légumes (style un pot-au-feu à la soupe de haricots).
Dans celle aux fruits-de-mer (de l'Etat de Santa Catarina, dans le Sud), on mélange des haricots blancs avec des morceaux de poisson, des calamars, des fruits-de-mer divers.

Et puis il y a les variantes portuguaises, mais là je ne suis pas spécialiste.

Dans tous les cas, on la sert avec du riz blanc, du chou vert et beaucoup d'espace dans son estomac.

Feijoada traditional:

Ingredientes:
(pour environ 10 personnes)

1kg de haricots noirs
300g de viande de boeuf séchée
300g de viande de boeuf (genre pour pot-au-feu)
300g de viande de porc fumée
300g de saucisse de porc (Toulouse, Montbéliard, ou la Morteau qui a un goût prononcé...)
des morceaux de pieds de porc, oreilles et queue nature (ça donne du goût et ça lie la sauce de haricots)
1 gousse d'ail
1 cuiller à café de sel (réduisez à 1/2 si les viandes sont bien salées)
quelques gouttes de piment
3 ou 4 feuilles de laurier
3 cuiller à soupe d'huile d'olive
3 à 4 litres d'eau

1 chou vert chinois (ça ressemble à de longues feuilles vertes foncées, en France je les achetais dans les marchés chinois)
3/4 gousses d'ail
400g de farine de manioc (évitez la version trop fine qui ressemble à la Maïzena, préferez celles que vous trouverez dans les épiceries morrocaines ou alors chez les Sénégalais qui en sont friant)
1 verre d'eau
500g de riz blanc
2 oignons
1 racine de manioc (environ 400-500g)
des morceaux de lard (les plus gras possibles)
3 ou 4 oranges à déguster


Receita:

2 jours avant : La feijoada, ça se commence 2 jours avant le D-day. Parce que d'abord, on met les haricots à tremper une nuit. Il vont beaucoup boire et gonfler, et comme ils doivent toujours être submergés d'eau, n'hésitez pas à en rajouter quand il n'y en a plus. Si vos morceaux de viande (sechée et de porc) sont salés, laissez-les tremper également. S'ils sont trop gras, faites les cuire rapidement à part afin d'en retirer le plus possible de graisse (sauf les pieds, oreilles et queue).

La veille du repas : faites cuire vos haricots et les morceaux de viande dans vos litres d'eau dans une cocotte-minute pendant environ 20 minutes. Si nécessaire, faites-le en 2 fois.
Quand c'est cuit, déversez les haricots et la viande dans une casserole suffisament grande et faites cuire à nouveau à feu doux. Le but, c'est de donner du goût aux haricots et d'épaissir la sauce.
Prélevez un peu de haricots noirs et de liquide (environ les 3/4 d'un bol), et écrasez-les à la fourchette. Versez dans le fait-tout. Epicez la feijoada avec le piment et les feuilles de laurier et si nécessaire, le sel. Dans une petite poêle, mettez à chauffer de l'huile d'olive et pressez-y l'ail. Faites-le dorer et après jetez le dans le fait-tout.
Laissez cuire doucement jusqu'a ce que les viandes soient moelleuses. Vous pouvez rajouter de l'eau si il n'y a pas assez de sauce de haricots noirs (et recommencer l'étape correspondante).

Pendant que les haricots et les viandes cuisent, préparez les autres plats.

  1. Lavez le chou chinois. Roulez-le serré, et coupez de fines lamelles. Dans une grande poêle, faites chauffer dans un peu d'huile d'olive un oignon coupé en cubes et un ail pressé. Au fur et à mesure, jetez le chou dedans, et à feu doux couvrez et laisser cuire. Le chou sera prêt lorsque sa couleur sera plus foncée. Mettez de côté.
  2. Préparez la farine de manioc. Dans une poêle à feu moyen, mettez un peu de beurre, versez la farine et ne cessez de mélanger. Elle va commencer à brunir peu à peu. Versez un peu d'eau (en spray, c'est mieux) et de sel et mélangez jusqu'a ce que la couleur vous plaise. Il y a des variantes de farofa (le nom du plat, une fois la farine "cuite"), avec des oignons, des oeufs ou des bananes. Selon votre ingrédient choisi, faites-le frire avant de mettre la farine. Pour l'oignon et la banane, coupez-les en lamelles. Préparez l'oeuf comme un oeuf brouillé et jetez la farine par-dessus.
  3. Faites cuire le riz façon pilaf, avec un oignon haché finement et un ail pressé.
  4. Coupez les morceaux de lard en petits morceaux d'environ 5cm. Mélangez-les à de l'ail pressé et laissez prendre goût une nuit au frais. Vous pouvez aussi saler les morceaux à ce moment. Le jour du repas, faites frire les morceaux dans une poêle. Inutile de graisser. Laisser ensuite les morceaux dégorger sur du sopalin et posez-les sur le chou chinois.
  5. Coupez la racine de manioc en morceau, en pensant à retirer sa fibre centrale. Faites cuire dans une casserole d'eau salée jusqu'a ce que les morceaux soient tendres mais encore un peu fermes. Dans une friteuse, faites chauffer l'huile et plongez-y les morceaux de manioc. Quand ils sont frits, placez-les à dégorger sur du sopalin et salez-les.
  6. Coupez en rondelles les morceaux d'oranges et présentez-les sur une assiette. Les oranges coupent le goût salé de la feijoada et aide à la digestion des graisses (parce que il y en a beaucoup...).

Voilà, il ne vous reste plus qu'a servir les plats et à déguster. D'abord on sert le riz, puis par-dessus les haricots et les morceaux de viande, la farofa d'un côté avec le manioc frit, le chou de l'autre et les oranges à côté.

Et qu'est ce qu'on boit avec ? Le mieux, c'est une bonne caïpi, mais la bière fraîche c'est très bien aussi. Certains en France on tenté le mix avec du vin rouge, mais moi je ne suis pas convaincue.

Bon appétit !

 

P1040540-1P1060051 

 P1050624