Je suis fan de pizzas. Genre méga-super-ultra fan. Qu'elle soit à pâte épaisse ou fine, végétarienne ou non, 4 fromages, calabresa, thon, peu importe. Et quand on va à La Fiorentina, c'est la pizza qui vaut le coup.

La Fiorentina est l'un des établissements "d'époque" de Rio. Le restaurant a été fondé en 1957 et fut de suite l'un des point de rencontre des journalistes, des vedettes de cinéma et de télé et de tous les gens un peu célèbres ou intellos. Encore aujourd'hui les autographes des célébrités décorent comme une tapisserie les colonnes du restaurant. D'ailleurs, tous les plats, ou presque, portent le nom de quelqu'un de connu.
A l'entrée, vous ne pourrez pas rater la statue d'Ary Barroso, grand compositeur brésilien des années 40-50, qui a notamment composé le très célébre Aquarella do Brasil. Pourquoi Ary Barroso a-t-il l'honneur d'être assis devant La Fiorentina ? Tout simplement car il vivait à Leme et était l'un des habitués de l'établissement.

Ce restaurant est relativement grand, car non seulement il possède une grande salle au rdc, mais il a étendu son espace au trottoir, du coup, vue (un peu lointaine, mais vue quand même) sur l'océan à l'un des endroits très calme de Rio, le quartier de Leme.

Donc, la pizza à pâte si fine qu'elle craque sous la dent est à l'honneur. Sauf au déjeuner (c'est idiot, mais c'est comme ça). Ma préférence en général va vers la Rodrigo Santoro, pizza de tomates fraîches et de mâche (rúcula). Les gnocchis sont excellents, mais je ne saurait indiquer d'autre plat du long menu de La Fiorentina. En dessert, je vous conseille la crème de papaye avec son coulis de cassis. Un pure délice.

Vers 2009, l'établissement a changé de propriétaire, et depuis, l'endroit est devenu moins hype est plus déçevant.
Néanmoins, la corbeille de "couvert" (c'est un terme qui désigne au Brésil, des amuse-bouche en apéro, que le serveur vous propose, ou vous dépose directement sur la table, dès votre arrivée. Il s'agit souvent de pâté, d'olives, de pain croustillant ou d'une spécialité du restaurant. A La Fiorentina, ce sont de fines tranches croquantes de leur pâte à pizza, des croûtons croustillants, du pâté et de l'huile d'olive pour faire descendre le tout. Attention, les prix sont souvent de l'ordre de R$8 ou plus. Vous pouvez évidemment refuser ce "couvert"), le "chopp" et la caïpi (à consommer avec modération, ndlr) sont très bons.

Points forts : au cas ou vous n'auriez pas compris : la pizza. Aussi l'un des endroits ou j'ai mangé la meilleure crème de papaye. Et lieu plutôt calme et agréable de Leme et sa vue sur la mer.
Points faibles :certains plats du menu qui sont, parrait-il, souvent décevant depuis le changement de propriétaire. Et les jours les plus pleins, les garçons tirent tellement la tronche qu'on se croirait à Paris.

Site : La Fiorentina

Adresse :
Avenida Atlântica, 458
Leme

AryBarroso