Durant la période carnavalesque (un peu avant, un peu après), il y a ici ce qu'on appelle les "blocos" : ce sont des groupes musicaux installés sur un char (une camionnette réhaussée d'une plateforme, d'une hauteur d'environ 4m, le "trio elétrico") qui défilent sur un parcours déterminé dans les rues de Rio. Il y a en beaucoup, et chacun a une programation bien à lui, avec heure de départ (pas toujours respectée), son parcours, et sa horde de policiers qui contrôlent le déroulement de la manifestation, stoppent le traffic routier et vérifient que personne ne fait pipi en dehors des endroits mis à disponibilité.

A certains blocos, il peut y avoir plus de 1000 personnes, beaucoup d'entre eux déguisés, et tous avec le même objectif : passer la journée a chanter, danser, boire de la bière (avec modération bien entendu) et draguer. Parce qu'il fait chaud (dans les 40° faciles), et que la tenue la plus appropriée est le torse-nu pour les hommes (miam-MIAM !) et le haut de bikini pour les filles.

Le bloco a généralement ce qu'on appelle son "samba enredo", c'est-à-dire sa musique officielle, chaque année différente, et que les gens apprennent via les flyers qui sont distribués. Le char diffuse la musique grâce d'énormes baffles, et envoie des décibels de musique dans tout le quartier qu'ils traversent.

Ce qui est bien dans ces manifestations musicales, c'est que les gens sont heureux, oublient toutes les merdes que ce pays a à offrir, que si on a subitement envie d'embrasser quelqu'un à pleine bouche (avec son consentement bien entendu), on PEUT le faire, et en bonus, on perd des calories parce que les blocos durent souvent 3 à 4h. Et après, quand on a fini, on prend un bain de mer bien mérité et on va dans un bar manger un énorme plat tout en regardant le match de foot du dimanche.
Moi, c'est comme ça que je les aime mes week-ends.

P1040661_1vcm_s_kf_representative_640x480

Envie d'un 4h ?

 P1040677 vcm_s_kf_representative_640x480